La précision scientifique est de plus en plus actuelle. Par exemple avec les satellites d'observation les découvertes affluent et mettent à mal quelques Théories. Celle d'Einstein est remise en cause.

Quelques exemples: L'Univers présente des «curiosités» non élucidées. Il est homogène dans toute sa globalité c'est à dire qu'il est le même «partout» et dans toutes les directions. La répartition des Galaxies est identique dans tout l'Univers. Il y a également un équilibre entre les points chauds c'est à dire la concentration de la matière, et les points froids c'est à dire l’absence de matière . Quant à l'inflation celle ci a eu lieu uniformément comme d'ailleurs l'expansion. S'agissant des paramètres et de la configuration, tout s'est passé avec «parcimonie» par exemple sans «à coups» avec une régularité constante etc...Autre exemple la gravitation aurait pu être un frein mais non elle n'a pas mis à bas le système, comme il en est de même pour l'expansion. Tout est raisonné, équilibré, harmonieux..C'est en fait ce qui déroute les Scientifiques car ils ont à faire à une «horloge cosmique» trop bien huilée et organisée à leur goût. Et lorsqu'il y a dans les calculs comme un «débordement» de l'ensemble c'est pour arriver à la réalisation d'un autre Univers et ainsi de suite.

Quant au nôtre le Bang ne serait pas le début mais bien un rebond donc un Big suivi d'un Bang et ceci indéfiniment et éternellement.

Ce qui me plaît mieux car je décris cela depuis une dizaine d'année. En fait nous n'observons que depuis 4 siècles ce qui est au regard de la Science un minima vu la complexité de la chose.